Aller au contenu principal

Qu'est-ce que le Centre Michel Serres ?

CMS
HESAM Université ©Livia Saavedra
Publié le 02/07/2018 , Centre Michel Serres

Le Centre Michel Serres, créé par HESAM Université, forme des apprenants de niveau Master et Post-Master à l’interdisciplinarité et à l’innovation globale.

La philosophie et la pédagogie du Centre Michel Serres

  • L’interdisciplinarité, une exigence

« Apporter des réponses innovantes aux défis contemporains » que doivent relever des sociétés humaines, des territoires, des entreprises ou des organisations publiques, tels sont les leitmotivs et la raison d’être du Centre Michel Serres. Notre vocation est d’apporter des réponses concrètes et interdisciplinaires aux défis contemporains, sociaux, environnementaux, culturels ou économiques des acteurs de la transformation des territoires et des organisations.

  • Tout se conçoit avec des partenaires du monde socioéconomique

Le Centre Michel Serres développe des partenariats avec des entreprises et des institutions notamment dans le cadre des projets d’innovation. Ces projets sont concrets et utiles à leurs commanditaires. Ils ancrent les apprenants dans le réel et les initient à une démarche collective et collaborative.

  • Les apprenants sont acteurs de leur formation

Les apprenants recrutés au Centre Michel Serres sont issus de toutes les formations, sans restriction, afin de garantir la pluridisciplinarité qui fait la plus-value du centre. Ils participent pleinement aux travaux, études et projets le temps d’un projet d’innovation de 6 mois ou d’un diplôme de 2 ans. Ils apportent leur vision et leur savoir et se retrouvent en retour enrichis de ceux des autres apprenants. Liberté de création, d’expression et implication sont ici la base de la formation des apprenants, les rendant autonomes et proactifs.

Le Centre Michel Serres propose aux apprenants de se former au sein d’un espace ouvert et chaleureux, pensé pour favoriser la collaboration, décloisonner les disciplines et développer la créativité de chacun.

 

Les projets phares du Centre Michel Serres 

Maîtrise d’usage, revalorisation du patrimoine et des territoires, ruralité ou travail de demain, le Centre Michel Serres a réalisé avec succès des projets dont les thématiques représentent de forts enjeux d’aujourd’hui et de demain.

colas

La rue du Futur

Le projet, mené pour le compte de COLAS de septembre 2017 à février 2018, a interrogé les modèles de rues actuels pour comprendre, imaginer et anticiper les évolutions des villes à venir.

Par un travail mélangeant prospective, innovation, urbanisme, sciences sociales, droit, architecture, design et sciences pour l’ingénieur, les apprenants du Centre Michel Serres ont élaboré quatre scenarii cohérents et intelligibles, à mêmes de proposer des modèles possibles et envisageables de Rues du Futur : la rue métabolique, la rue robotique, la rue chronotopique et la rue verticale. Présentés sous forme d’exposition en réalité augmentée, ces scenarii sont destinés à nourrir la réflexion stratégique de COLAS.

jo

Aux frontières des jeux olympiques

En réponse à une commande de la mairie de Paris, des établissements publics Plaine Commune et Terres d’Envol et du département de la Seine-Saint-Denis, ce projet a donné lieu à une réflexion sur la création d’un lien entre les différentes composantes territoriales de la métropole du Grand Paris par l’organisation d’une manifestation populaire : le Grand Paris 2024.

Mêlant urbanisme, droit, sciences politiques, architecture et ingénierie, les apprenants du Centre Michel Serres ont conçu une boîte à outils à disposition de tous les acteurs locaux faisant des Jeux olympiques et paralympiques, et leur préparation, un instrument de développement territorial. Dans ce projet, jusqu’en 2024, cinq anneaux entremêlés et superposés à la métropole seraient tour à tour « capitale de la métropole », pour un an, et rayonneraient à travers une programmation déclinée en trois thèmes : culture, environnement et sport.

Nouveaux modes de vi(ll)e

De février à juillet 2015, les apprenants du Centre Michel Serres ont mené une réflexion, pour le compte de la région Île de France, sur la transition énergétique et l’adaptation climatique du Parc naturel régional du Vexin français à travers l’entrée des circuits courts.

Ce travail, mêlant architecture, design, économie, ingénierie, aménagement du territoire et philosophie, a conduit à l’élaboration de deux propositions : la territorialisation des enjeux de la transition énergétique et de l’adaptation climatique à travers un dispositif de services adaptés aux caractéristiques locales ; ainsi que la mise en place d’une méthodologie de projet de territoire applicable à d’autres territoires aux caractéristiques semblables.

la poste

Réinventer la poste dans les territoires ruraux

Commandité par le Groupe La Poste, ce projet conduit de février à juillet 2017 consistait à formuler des opportunités de nouveaux services pour les territoires ruraux.

Mobilisant leurs compétences en architecture, ingénierie, design, management de l’innovation, communication, politiques publiques et histoire de l’art, les apprenants du Centre Michel Serres ont conçu une réponse intitulée La Poste Citoyenne. Cette suite de services, déclinée en un environnement numérique et un environnement physique, a pour objectif de répondre à des besoins ciblés de populations en milieu rural ainsi qu’à l’imaginaire historique de la Poste tout en activant les ressources locales.

Suite au rendu de projet des apprenants, la poste à décidé de poursuivre la réflexion en proposant aux apprenants du Centre Michel Serres Nantes de travailler dessus de février 2018 à juillet 2018.

Co-création d’un dispositif de formation expérientielle

Porté par la Learning Agency d’Orange, de septembre 2016 à février 2017, ce projet consistait en l’élaboration de dispositifs de formations innovantes, intégrant les aspects présentiels, distanciels mais aussi expérientiels.

Associant ingénierie, sciences politiques, philosophie, architecture, et économie, les apprenants du Centre Michel Serres ont développé un dispositif impliquant, autonome, itératif et flexible permettant à chacun de créer un parcours de formation qui contribue à son émancipation. Pour cela, le dispositif proposé comportait trois éléments : un lieu pour se retrouver, des outils pour simplifier l’accès au savoir et aux autres, et une communauté pour développer une culture de l’apprentissage.

Les partenaires du Centre Michel Serres 

Depuis sa création en 2013, le Centre a développé une quarantaine de partenariats économiques, permettant de former près de 400 apprenants. Parmi les partenaires on peut citer :