Aller au contenu principal
collège innovant
Collège innovant
Publié le 20/12/2017 , Centre Michel Serres, Nos réalisations

Centre Michel Serres a mené un projet d’innovation de février 2018 à juillet 2018 intitulé « Comment faire de l’initiative collège innovant un projet de territoire ? » et porté par le département des Yvelines et notamment le Territoire d’Action Départementale Seine Aval.

Le projets en quelques mots : 

Pour autant le projet soulève des défis pour l’ensemble des acteurs de terrain. Les changements induits par ce nouvel établissement avec son lot de nouveautés, notamment pédagogiques mais aussi parce qu’il induit la fermeture de deux collèges existants, sont parfois décrits comme anxiogènes.

Or la réussite d’un tel projet ne pourra être effective que si une symbiose est réalisée entre le collège, et tout ce qu’il porte d’innovations, et son environnement au sens large, à savoir les parents, la population environnante, la mairie, les acteurs sociaux…

En d’autres termes c’est tout un écosystème, intégrant le collège innovant, qui doit entrer dans une dynamique collective ou « comment associer et impliquer un territoire et ses habitants dans la démarche d’apprentissage » ?

Cette ambition doit être analysée à toutes les étapes du projet, de la conception à l’exploitation du collège en passant par toutes les autres étapes comme la construction et la mise en service. A chacune de ces étapes, un processus de co-construction est à mettre en place et à animer avec les acteurs du territoire. A l’aide d’une cartographie des dynamiques existantes, il faudra identifier les points forts et ceux à renforcer.

C’est parce que la dynamique sera collective que l’émulation pourra avoir lieu entre le corps enseignant, les élèves et les différentes institutions. Ce processus global d’animation, véritable colonne vertébrale du projet, doit être porté et piloté avec anticipation et agilité. Il s’inscrit alors pleinement dans une dynamique de ville apprenante.

En complément de cet aspect pilotage du projet, quelques questions essentielles méritent d’être posées :

  • Alors que l’établissement doit rester « fermé » pour des raisons de sécurité et de contrôle de présence, comment « l’ouvrir » au quartier environnant ?
  • Comment favoriser les dynamiques locales, les spécificités, la ou les cultures du lieu, en symbiose avec le quartier et la ville ?
  • Qu’est-ce qu’apprendre à plusieurs ? Comment faire que la notion « d’apprendre » se diffuse à l’extérieur du collège, et que des formes et/ou sujets alternatifs puissent aussi s’immiscer dans les formes d’apprentissage présentes au collège ?

Comment le collège peut-il/doit-il être moteur dans cette dynamique, et comment peut-il communiquer pour enclencher cette dynamique ?

Déroulement de l’étude :

Afin d’apporter des réponses à ces questions, les étapes envisagées pour ce projet, qui constituent un premier cadrage, sont les suivantes :

  1. Appropriation et analyse du sujet :
  • Etat de l’art : recherche et formalisation des grandes tendances de projets équivalents actuels et futurs (nationaux et internationaux) puis analyse des solutions proposées ;
  • Diagnostic sensible : découverte du terrain, immersion et enquêtes multi scalaires qualitatives, au sein du quartier et de la ville.
  1. Développement du projet / recherche de concepts :

Suite à l’étape 1, réalisation d’une « synthèse créative » par l’équipe projet :

  • Etablissement d’un panorama ou d’une cartographie des acteurs spécifiques présents dans l’écosystème ;
  • Création d’une « carte des dynamiques » incluant modes et niveaux d’implication…

Proposition d’un axe stratégique, à partir d’une orientation thématique et/ou d’une forme d’organisation.

  1. Développement du projet / scénarisation :

L’axe stratégique choisi en commun avec le partenaire servira de base à la construction de scenarii possibles : Ici l’équipe projet développe des futurs désirés par les publics et potentiellement réalisables par les porteurs du projet.

Cette étape comprend également la présentation des scenarii à des acteurs présélectionnés et permet d’avoir un retour et une évaluation sur le potentiel des pistes imaginées (Workshop, festival…).

  1. Recommandations et livrables :

Outre l’axe stratégique de travail, le livrable principal sera constitué de la formalisation d’un processus d’animation outillé. Une attention particulière sera portée aux éléments de communication et de diffusion souhaités par le partenaire.

Quand ?

De février à juillet 2018