Aller au contenu principal

Portrait d'étudiante-entrepreneure Emma NGUYEN VAN ROT

pepite hesam entreprendre
Publié le 20/04/2020 , HESAM Université, PEPITE HESAM Entreprendre, Nos Étudiants-entrepreneurs

Inscrite au diplôme D2E promotion 2019-2020 du PÉPITE HESAM Entreprendre, Emma NGUYEN VAN ROT, étudiante-entrepreneure développe actuellement son projet "Rouge au Toucher".

1) Présentez-vous ? Quel est votre parcours ?

Bonjour, je m’appelle Emma NGUYEN VAN ROT. Après avoir réalisé un Diplôme des métiers d’art en broderie à Rochefort, je suis venue à Paris afin de poursuivre mes études dans le domaine du costume. J’ai alors intégré la Licence Études Théâtrales à la Sorbonne-Nouvelle. J’ai eu quelques obstacles dans mon parcours étudiant avec des refus d’admission dans mes formations de premier choix mais cela m’a permis de creuser davantage et de persévérer. La leçon que j’en ai tiré est qu’il faut constamment se remettre en question, de ne pas être toujours focalisée sur son idée initiale, et de faire confiance au destin. D’un point de vue professionnel, j’ai toujours travaillé en parallèle de mes études me permettant ainsi d’obtenir de nouvelles compétences liées au domaine de l’entreprise.

2) Parlez-nous de votre projet ? Comment vous est venue l'idée ?

Le projet Rouge au Toucher a vu le jour lors de ma dernière année du Diplôme des métiers d’art en broderie. L’idée m’est apparue assez naturellement car je souhaitais que mon travail serve à la société et participe à améliorer la vie de quelques personnes touchées par la cécité. J’avais envie de partager quelque chose, une émotion. Rouge au toucher a pour mission de rendre l’art accessible en créant des interprétations tactiles, en broderie et textile, de tableaux. L'idée étant ensuite de permettre un parcours muséologique sensoriel, interactif et accessible aux personnes malvoyantes et à un public désireux d’éprouver de nouvelles sensations.

3) Pourquoi vous avez choisi d’intégrer le D2E ? Que vous apporte le PÉPITE HESAM Entreprendre ?

Intégrer le Diplôme Étudiant-Entrepreneur (D2E) au sein du PÉPITE HESAM Entreprendre a été un choix réfléchi. Je connaissais les bénéfices que pouvait m’apporter cette formation au Cnam, ayant déjà obtenu simplement le statut étudiant-entrepreneur par le passé. Suivre cette formation, c’est la promesse d’avancer sur son projet, d’être stimulée par d’autres porteurs de projets, de découvrir de superbes innovations, de faire des rencontres. Le D2E, c’est avant tout mettre en pratique ce que l’on apprend lors des rencontres avec des professionnels. Le PÉPITE HESAM Entreprendre, c’est l’assurance d’avoir une équipe encadrante pédagogue et disponible, de pouvoir travailler dans des locaux superbes (la bibliothèque), d’échanger avec des porteurs de projets incubés et de bénéficier d’un réseau important.

4) Quels seraient les 3 adjectifs pour décrire l’entrepreneuse que vous êtes ?

Passionnée. Je suis passionnée par le monde et par beaucoup de sujets. Très curieuse, il suffit qu’un sujet m’interpelle pour que je le creuse. Je peux aussi avoir tendance à prendre les choses trop à cœur, mais il ne faut pas voir cela comme une faiblesse, plutôt comme un moyen de puiser la force nécessaire pour parvenir au bout de son projet.

Altruiste. Je suis une ligne directrice stricte et qui me tient énormément à cœur pour le développement de Rouge au Toucher. Il s’agit de l’Économie Sociale et Solidaire. Je suis convaincue, et surtout dans les conditions actuelles, qu’il faut revoir le système économique. C’est à nous, jeunes entrepreneurs, de façonner un monde meilleur pour le futur. Nous ne pouvons plus entreprendre comme cela a été fait durant des décennies. Je prône d’avantage d’humanité au sein de l’entreprise, ainsi que plus de responsabilité sociale et environnementale de la part des entrepreneurs. Il en va de la survie de tous.

Persévérante. Je travaille sur ce projet depuis quelque temps, je rencontre des difficultés, mais la meilleure façon pour moi de les surmonter est de persévérer. Cette notion intègre aussi la remise en question constante afin de faire évoluer le projet. Tout en gardant le cap, le projet grandit en même temps que le vision s’élargit. L’entrepreneuriat c’est un apprentissage constant.

5) Quelles sont les prochaines étapes pour votre projet ?

Il faut avant tout que je parvienne à m’entourer de personnes qui s’impliqueront dans le projet. Il est important pour moi de travailler avec des collaborateurs sensibles et soucieux de la cause que l’on souhaite défendre : l'art pour tous. Sur le même front, j’essaie de mettre en place un partenariat entre un musée, une association et le projet Rouge au Toucher afin de pouvoir réaliser une première exposition immersive.

logo rouge au toucher

Pour vous connecter au site

Pour découvrir le dossier de présentation du projet

Rouge au Toucher sur Instagram

Rouge au Toucher sur Twitter